Les conditions de détention de Salah Abdeslam revues après la dégradation de sa santé mentale



Les conditions de détention de Salah Abdeslam revues après la dégradation de sa santé mentale: Le seul membre encore vivant du commando du 13 novembre 2015 montrerait des signes de prostration, de paranoïa et d’irritabilité….
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *