Les femmes sont plus enclines à développer le syndrome de Noé



Les femmes sont plus enclines à développer le syndrome de Noé

Les femmes sont plus enclines à développer le syndrome de Noé: Une récente étude révèle que les femmes sont les plus concernées par l’accumulation compulsive d’animaux, appelée le syndrome de Noé….
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *