Renault, Fiat et maintenant PSA… Et si l’Etat jouait franc jeu dans le « dieselgate » ?



Renault, Fiat et maintenant PSA… Et si l’Etat jouait franc jeu dans le « dieselgate » ?: Après Renault et Fiat, c’est Peugeot qui est accusé par la répression des fraudes d’avoir vendu 2 millions de voitures trop polluantes. Qu’attend l…
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *